REVE DE LICORNE
Bienvenue sur le forum Rêve de licorne


SVP merci de ne pas oublier votre présentation.

REVE DE LICORNE

SAUVETAGE DE NOS AMIS LES ANIMAUX PAR PETITES ANNONCES, PROTECTION ET INFORMATIONS MALTRAITANCE.
 
AccueilLerêvedeLicorneFAQS'enregistrerConnexion
Membres de l’Association Unicorn's Dream venez voir ce qui vous est réservé gratuitement http://www.revedelicorne.net/t5756-vous-aimez-votre-association-elle-vous-aime-aussi


Partagez | 
 

 Vidéo "Dans le couloir de la mort" / Pourquoi devenir vegan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vegane7
Membre Asso Unicorn's
Membre Asso Unicorn's
avatar

Féminin
Nombre de messages : 278
Age : 41

MessageSujet: Vidéo "Dans le couloir de la mort" / Pourquoi devenir vegan   Mer 13 Oct 2010, 18:52

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Notre mission

La mission de ce site web est d’offrir une explication claire d’une approche pacifique des droits des animaux qui (1) requiert l’abolition de l’exploitation animale; (2) est basée exclusivement sur la sentience et sur aucune autre capacité cognitive; (3) conçoit le véganisme comme le fondement moral de le position pour les Droits des Animaux; et (4) rejette toute violence et s’engage dans une sensibilisation, créative et non-violente, au véganisme.

1. Les droits des animaux et l’abolition

Une grande confusion entoure la signification de l’expression « droits des animaux ». Pour certains, toute mesure réglementaire concernant les nonhumains, comme celles portant sur l’augmentation de la taille des cages des poules élevées en batterie ou la loi exigeant que nous traitions « humainement » les nonhumains, implique l’existence de « droits des animaux ». Pour d’autres, l’idée des « droits des animaux » signifie que les nonhumains doivent obtenir tous les droits dont jouissent les humains. Enfin, certains soutiennent que certains animaux, tels que les grands singes nonhumains, comptent davantage que les autres nonhumains parce qu’ils possèdent des caractéristiques cognitives semblables à celles des humains.

On peut également observer l’échec du mouvement contemporain pour la défense des animaux à reconnaître le véganisme comme le fondement du mouvement pour les droits des animaux.

Ce site vise à clarifier et à simplifier la notion de droits des animaux. Pour comprendre la relation humain/nonhumain, nous devons faire la différence entre notre utilisation et notre traitement des animaux. Ces deux types d’action doivent être distingués en ce que le fait, en soi, que nous utilisions des animaux pour une fin particulière est différent de la manière dont nous traitons ces animaux lors de leur utilisation. Par exemple, la question de savoir s’il est moralement acceptable de manger les animaux est différente de celle qui vise à déterminer comment nous devrions les traiter, et si, par exemple, nous devons les élever de manière intensive ou plutôt dans des conditions propres à l’élevage biologique. Notre utilisation des animaux est un sujet indépendant de celui qui concerne notre traitement « humain » ou « cruel » de ceux-ci.

Le mouvement pour le bien-être animal s’intéresse au traitement des animaux et se focalise principalement sur la règlementation de l’exploitation animale. Ce mouvement soutient qu’il est acceptable d’utiliser des nonhumains tant et aussi longtemps que nous les traitons « humainement ».

La théorie des droits des animaux, telle que présentée sur ce site, s’intéresse à l’utilisation des animaux et se focalise principalement sur son abolition plutôt que sur sa réglementation. Nous n’avons aucune justification morale pour utiliser les nonhumains pour nos propres fins. De plus, tant que les animaux seront la propriété des humains, les standards de bien-être animal ne pourront offrir une protection adéquate aux intérêts des animaux. Pour résumer la position ici présentée, disons que tous les êtres sensibles devraient avoir au moins un droit – le droit de ne pas être traité comme une propriété. Si nous reconnaissions ce seul droit, alors nous devrions abolir toute exploitation animale institutionnalisée. Nous devrions cesser de faire l’élevage d’animaux domestiques à des fins d’utilisation humaine.

2. L’importance de la sentience

L’approche décrite sur ce site exige seulement que les nonhumains soient sensibles – qu’ils aient une conscience subjective – pour avoir le droit de ne pas être traités comme des ressources. Cela veut dire qu’il n’est pas nécessaire que les nonhumains disposent d’une raison d’un type comparable à celle des humains, ou qu’ils aient l’une ou l’autre des caractéristiques cognitives que l’on attribue à l’humain pour être membres de la communauté morale. Cette approche rejette l’idée, proposée par certains défenseurs des animaux, voulant que certains nonhumains, comme les grands singes ou autres, comptent davantage que les autres nonhumains et méritent qu’on leur accorde plus de protection morale ou légale parce qu’ils possèdent des caractéristiques semblables à celles des humains.

3. Le véganisme comme abolition

Plusieurs défenseurs des animaux ne considèrent pas le véganisme comme le principe fondamental du mouvement pour les droits des animaux. Certains d’entre eux ne jugent même pas que le véganisme est requis et prétendent que nous pouvons être des « omnivores consciencieux » si nous mangeons de la chair et des produits d’animaux ayant été élevés dans des conditions prétendument « humaines ».

Ce site vise à souligner l’importance d’adopter le véganisme comme fondement moral du mouvement pour les droits des animaux. Le véganisme n’est pas seulement une question de régime alimentaire ; il s’agit d’un engagement moral et politique pour l’abolition qui se vit au niveau individuel et qui concerne non seulement les aliments, mais aussi les vêtements et les autres produits, ainsi que les actions et les choix personnels. Il est important de reconnaître que, tout comme un abolitionniste de l’esclavage humain ne pouvait continuer à posséder des esclaves, un abolitionniste de l’esclavage animal ne peut continuer à consommer ou à utiliser de la chair animale ou d’autres produits issus de l’exploitation des animaux.

4. L’abolition comme non-violence

La position des droits des animaux, c’est le rejet fondamental de la violence. C’est l’affirmation ultime de la paix. Le mouvement des droits des animaux est la progression logique du mouvement pacifiste, qui cherche à mettre fin aux conflits interhumains ; le mouvement des droits des animaux cherche idéalement à franchir un pas supplémentaire et à mettre fin au conflit entre humains et nonhumains.

La violence fait traiter autrui comme un moyen utilisé en vue d’une fin, plutôt que comme une fin en lui-même. Lorsque nous faisons preuve de violence envers les autres – qu’ils soient humains ou nonhumains -, nous ne tenons aucun compte de leur valeur inhérente. Nous les traitons seulement comme des choses dénuées de valeur excepté celle que nous décidons de leur accorder. C’est ce qui pousse certaines personnes à perpétrer des crimes violents contre les gens de couleur, les femmes, les gays et lesbiennes. C’est ce qui nous conduit à réifier les nonhumains et à les traiter comme des ressources existant uniquement pour notre usage. Tout cela est mal et doit être rejeté.

En outre, pour les partisans de la violence, contre qui cette violence doit-elle être exactement exercée ? Le fermier élève des animaux parce qu’un nombre écrasant d’humains demandent de la viande et des produits d’origine animale. Le fermier élève ces animaux dans des conditions intensives parce que les consommateurs veulent de la viande et des produits d’origine animale aussi peu chers que possibles. La violence contre les fournisseurs institutionnels de produits d’origine animale est dépourvue de sens. Si nous voulons mettre un terme à l’exploitation animale, nous devons expliquer aux gens pourquoi elle est immorale. Nous avons besoin de réduire la demande en produits animaux, et nous ne pouvons y parvenir qu’à travers l’éducation et la sensibilisation du public – pas par la violence.

L’approche abolitionniste des droits des animaux pose que ceux qui rejettent l’exploitation des animaux nonhumains doivent être des vegans éthiques et s’engager dans une sensibilisation du public au véganisme créative et non-violente.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
chakal
Membre Asso Unicorn's
Membre Asso Unicorn's
avatar

Féminin
Nombre de messages : 113
Age : 36

MessageSujet: Re: Vidéo "Dans le couloir de la mort" / Pourquoi devenir vegan   Lun 25 Oct 2010, 11:57

C'est très intérressant
je suis végétarienne, je sais pas si la vidéo comporte des images choquantes en fait,si je peux regarder
Revenir en haut Aller en bas
Licorne
Fondatrice Licorne
Fondatrice Licorne
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17277
Age : 61

MessageSujet: Re: Vidéo "Dans le couloir de la mort" / Pourquoi devenir vegan   Lun 25 Oct 2010, 12:18

perso, je fais confiance et ne regarde pas car quand ça m'arrive d'avoir cliqué pour mettre un lien, signer une pétition ou autre, je suis malade à vomir, ne plus dormir, pleurer, etc. pendant des jours et voir des années pour certaines images. Je ne peux donc pas te dire, désolée
Revenir en haut Aller en bas
http://revedelicorne.over-blog.fr/
chakal
Membre Asso Unicorn's
Membre Asso Unicorn's
avatar

Féminin
Nombre de messages : 113
Age : 36

MessageSujet: Re: Vidéo "Dans le couloir de la mort" / Pourquoi devenir vegan   Lun 25 Oct 2010, 12:53

je vois qu'on réagit pareil
mais toi t'est vraiment courageuse de faire tout ça avec ta sensibilité
Revenir en haut Aller en bas
Licorne
Fondatrice Licorne
Fondatrice Licorne
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17277
Age : 61

MessageSujet: Re: Vidéo "Dans le couloir de la mort" / Pourquoi devenir vegan   Lun 25 Oct 2010, 13:54

J'accepte le mot courageuse car franchement j'en ai grave ma claque, j'ai très, voir trop souvent, envie de tout abandonner. Me terrer, ne plus savoir, ne plus penser mais se ne serait pas servir les animaux, ils ont besoins de personnes qui parlent à leur place. Y a trop d'horreurs, je ne comprends pas dans quand elle ère nous sommes, est-ce que la terre a tellement été détraquée par l'humain que l'atmosphère ou la nourriture qu'il consomme le rend dingue ?
Merci pour tes mots, il faut qu'on soit tous unis pour essayer de faire changer les choses, il faut que l'humain arrête de se croire supérieur à l'animal, aux végétaux et aux minéraux, il n'est qu'une poussière sur cette planète lui aussi et la bouziller n'est pas un acte intelligent du tout.
Revenir en haut Aller en bas
http://revedelicorne.over-blog.fr/
Vegane7
Membre Asso Unicorn's
Membre Asso Unicorn's
avatar

Féminin
Nombre de messages : 278
Age : 41

MessageSujet: Re: Vidéo "Dans le couloir de la mort" / Pourquoi devenir vegan   Lun 25 Oct 2010, 17:42

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

En fait, non, justement, cette vidéo n'est pas sanglante. Elle est terrible, car on voit deux vaches qui attendent dans la glissière avant d'entrer dans le lieu où on va les exécuter, mais on ne voit pas d'images de torture ni de mort.

Mais ce film dit beaucoup plus, je trouve, que bien des images sanglantes. Nous sommes confrontés à deux vaches, deux individues qui ont peur, qui savent ce qui va leur arriver et qui ne veulent pas mourir.

Chakal, c'est bien d'être végétarienne, mais ce n'est pas assez, car la production de produits laitiers et d'oeufs entraîne autant, sinon plus de souffrance et de mort pour les animaux.

Les poussins mâles, qui ne produisent pas d'oeufs, sont systématiquement jetés vivants dans des broyeuses électriques, et les poules pondeuses, que ce soit en élevage plein air ou industriel, finissent dans les mêmes abattoirs. On leur prend leur vie de la même façon.

Pour avoir du lait, une vache, une chèvre, une jument, etc., doit avoir un bébé, et le bébé est impitoyablement envoyé à l'abattoir. Les vaches laitières, elles, finissent leur vie dans les mêmes abattoirs que celles exploitées pour leur chair.

Je suis devenue VGR à 15 ans mais ensuite je suis devenue végane, car je me suis rendue compte que le végétarisme ne suffisait pas, qu'il n'était pas cohérent avec les droits des animaux.

Le véganisme, c'est dire non à l'exploitation animale dans sa totalité.

Merci beaucoup en tout cas de ton intérêt...

Et si vous avez des renseignements à me demander sur le véganisme, j'ai créé cette page pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Licorne
Fondatrice Licorne
Fondatrice Licorne
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17277
Age : 61

MessageSujet: Re: Vidéo "Dans le couloir de la mort" / Pourquoi devenir vegan   Lun 25 Oct 2010, 18:38

il y a de + en + de végan mais je suis désolée de te dire qu'on ne peut pas changer une société juste avec une baguette magique.
je ne suis pas végan et ne le serait pas, je vais te dire pourquoi.
j'aime l'oeuf que mes poules me pondent tous les matins heureuse d'avoir eu du blé, de la paille et du foin et ayant la possibilité de se promener, gratter dans la terre, manger de l'herbe toute la journée. je ne vois pas pourquoi je me priverais d'un oeuf mais je suis archi contre la production des oeufs de batterie, je suis contre l'espace qu'on attribue à des poules, des lapins, ect juste pour avoir de la viande à étaler dans les rayons de carrefour et autres.
ce qu'il faut c'est faire prendre conscience aux gens que le marché de nos jours est productif et qu'il faut absolument qu'ils mangent ce que j'appelle bio. Acheter des oeufs sur les marchés, prendre le lait comme je le fais moi si ils ont la possibilité au fermier du coin qui n'est pas payé suffisemment pour son travail et qui n'envoie pas forcément toutes ces vaches à la boucherie bien que je te l'accorde, il y en a beaucoup qui y vont. j'ai beaucoup discuté avec cette homme qui m'en a apprit beaucoup. il est obligé car ne peut pas garder les veaux males à la boucherie. il garde ces vaches et s'en occupe vraiment bien mais comme tous, ils les envoient à la boucherie dès qu'elle ne peuvent plus donner de lait. c'est dégueulasse oui mais c'est pas l'éleveur qui est dégueu c'est la société et surtout les hommes politiques qui nous cachent tout et disent rien. le pire étant les mac dos et quick. Il y a beaucoup de tricheries, payer des mexicains pour tuer les chevaux juste avec un couteau car pas de sous pour faire mieux mais y a aussi ceux qui triment toute la journée à ramasser des fraises en espagne pour qu'on mange des fruits et légumes toute l'année. il y a beaucoup de choses à dire et là où tu as mille fois raison c'est qu'il faut s'y interresser, c'est notre devoir de citoyen et de personnes honnête proche du monde animal, végétal et humain.
Revenir en haut Aller en bas
http://revedelicorne.over-blog.fr/
chakal
Membre Asso Unicorn's
Membre Asso Unicorn's
avatar

Féminin
Nombre de messages : 113
Age : 36

MessageSujet: Re: Vidéo "Dans le couloir de la mort" / Pourquoi devenir vegan   Mar 26 Oct 2010, 14:54

Citation :
Chakal, c'est bien d'être végétarienne, mais ce n'est pas assez, car la production de produits laitiers et d'oeufs entraîne autant, sinon plus de souffrance et de mort pour les animaux.


C'est vrai quand t'a vécu à la campagne tu t'en rends compte,c'est en vivant près d'eux que tu peux les comprendre,pour ma part c'est de voir les abus qui me font réagir,
je considère le paysan comme tu le vois Licorne,mais c'est clair qu'en France on a notre système particulier...
Je me suis détachée du véganisme car j'étais en plein dedans, tu discuterai avec moi tu saurai que je suis très extrémiste, limite avec ceux qui parlent et élèvent des animaux,
mais faut reconnaitre que le problème ne vient pas de là, c'est pas ces gens qui pourrissent la planète, car il n'y a pas que les animaux, il y a la flore, tout ce qui est vivant
derrière la planète se cache un gros dollar, y compris dans ce que mange le vegan qui vit aux USA ou en France, notre agriculture a changé aussi, en même temps que s'est mis en place l'exploitation intensive,la france c'est que des subventions, et les vegé ne boycottent pas pour autant
l'un ne vas pas sans l'autre,
*mais en tant que combat autant s'attaquer à ceux qui pèsent dans cette industrie, comme ces restaurant à deux balles, hallal ou tout simplement acheté au supermarché qui complote avec la grande industrie, plutôt que nous qui vivons tant bien que mal
moi j'assure mon régime depuis plus de dix ans,
je pense que j'ai pas besoin de leçon, je bois du lait de soja, et pas d'oeuf tant que c'est pas dans des bonnes conditions
mais je ne met pas de miroir à ça, sauf à ceux qui ne comprennent pas!
Revenir en haut Aller en bas
Licorne
Fondatrice Licorne
Fondatrice Licorne
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17277
Age : 61

MessageSujet: Re: Vidéo "Dans le couloir de la mort" / Pourquoi devenir vegan   Mar 26 Oct 2010, 17:30

voilà, on est 100 % en accord toutes les deux.
une histoire de fric comme toujours, ça fait un moment que je me renseigne et grace au net j'ai appris beaucoup de choses. on ne voit pas pareil quand on vit en ville qu'à la campagne, forcément on ne rencontre pas les memes personnes donc j'ai appris et fais mon choix et je continue à faire des choix. je ne peux pas sauver la planète, il faut que je me le mette en tête constament. je peux juste informer et faire comprendre ce que moi je comprends afin de limiter les dégats.
Revenir en haut Aller en bas
http://revedelicorne.over-blog.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vidéo "Dans le couloir de la mort" / Pourquoi devenir vegan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vidéo "Dans le couloir de la mort" / Pourquoi devenir vegan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mais pourquoi ca fait ca ? (fap qui part dans les plis)
» À moins de 6% le MoDem est mort
» Dans quel(s) supermarché(s) allez vous faire vos courses ?
» trou dans des pierres
» L'origine de la croix n'est pas chrétienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REVE DE LICORNE :: Les News :: ***Vidéos de sensibilisations-
Sauter vers: