REVE DE LICORNE
Bienvenue sur le forum Rêve de licorne


SVP merci de ne pas oublier votre présentation.

REVE DE LICORNE

SAUVETAGE DE NOS AMIS LES ANIMAUX PAR PETITES ANNONCES, PROTECTION ET INFORMATIONS MALTRAITANCE.
 
AccueilLerêvedeLicorneFAQS'enregistrerConnexion
Membres de l’Association Unicorn's Dream venez voir ce qui vous est réservé gratuitement http://www.revedelicorne.net/t5756-vous-aimez-votre-association-elle-vous-aime-aussi


Partagez | 
 

 peanut chiot martyrisé en australie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Licorne
Fondatrice Licorne
Fondatrice Licorne
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17277
Age : 61

MessageSujet: peanut chiot martyrisé en australie   Sam 28 Mar 2009, 15:26

Jonathan Connor Blake (20 ans) et William Cunnife (24 ans) sont libres aujourd'hui!
Au Queensland en Australie, ils ont volé un chiot Beagle de 7 mois, puis l'ont torturé pendant des heures, avec des ciseaux à bordures et un couteau, ils se sont photographiés et ont filmé les cris et les jappements de douleur, de souffrance et d?incompréhension de Peanut

Ils ont arraché la truffe de Peanut, puis lui ont tranché une patte avant et une patte arrière.. Ils l'ont laissé tenter de s'échapper (la vidéo où il essaye de s'enfuir sur ses moignons... ) avant de le rattraper, de le martyriser à coups de couteau, et pour finir ils l'ont éventré et décapité !

Les policiers qui ont trouvé le corps mutilé du pauvre petit animal ont été tellement choqués qu'ils ont décrit la scène comme étant probablement le pire cas de torture animale qu'ils aient jamais vu...

Ils ont emmené la tête du chiot en souvenir...

Et ces gens là sont en liberté ! Ils ont l'intention de plaider la folie passagère pour s'en sortir avec un minimum !

UN SITE WEB CONSACRÉ À PEANUT
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

(si vous ne parlez pas Anglais , tapez sur google "peanuts law" et demandez la traduction de la page)



pétition ici

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Voici l'adresse ou envoyer cette lettre type :
Aan: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

lettre :
The Registrar of the Mackay Court.

P.O. Box 104

Mackay 4740

Queensland.

Honorable Judge Risson,

Word has travelled the globe about a heinous crime committed against an innocent and defenceless victim, a poor dog who was cruelly tortured and killed by a pair of twisted perverts; it seems that these evil-doers filmed the incident, undoubtedly so that they could show it to associates and "re-live" the ghastly experience over and over again.

Concerned citizens everywhere are hopeful that the justice system will not excuse such unspeakable cruelty which perpetuates the cycle of violence or let these individuals off with a slap on the wrists. According to Utah State University professor Frank Ascione, individuals prosecuted for animal cruelty are five times as likely to be arrested for other violent crimes. Even the FBI red flags animal abuse when profiling homicidal criminals and their potential for recurring violence.

Criminals such as these pose a serious risk to animals and humans and to society in general. Thank you for recognizing the gravity of this crime and punishing them to the fullest degree.

Sincerely,

PRENOM, NOM

PAYS

ADRESSE MAIL



De : annie
Envoyé : samedi 28 mars 2009 14:04
À :
Objet : NOS AMIES LES BETES .....



je viens de mettre un commentaire, j'en tremble encore, lire jusqu'en bas et allez sur le lien



Nos amies les bêtes !

Reportages - Nos amies les bêtes !



Emission diffusée le samedi 28 mars 2009 à 13h25

Un reportage de Virginie Tumorticchi. Montage : Virginie Letendre (Sunset Presse)

Chaque année, les sangliers sortent des forêts et provoquent des dégâts considérables. Quant aux fouines, discrètes et rusées, elles saccagent les greniers des pavillons de banlieue. Particuliers et communes trouvent donc des stratagèmes devant ces bêtes ennemies tels les battues aux sangliers ou les piégeurs de fouines.

A Plaisir, dans les Yvelines, les maisons ont poussé en bordure de forêt et si la faune sauvage s'est habituée aux hommes, la cohabitation n'est pas sans risque. Jean-Pierre est lieutenant de louveterie. C'est lui qui dirige les battues. La traque est difficile. Trois heures plus tard, les chasseurs tuent un premier sanglier. Suivront 3 autres et un renard. Sur le flanc de l'animal des traces de choc avec un véhicule : un accident fréquent aux abords des forêts. Serge a été victime à deux reprises d'une collision avec un sanglier : " On recense au minimum une collision par jour avec un cerf ou un sanglier. La Police nationale recense minimum quatre à cinq morts par an."

A 15 kilomètres de Caen, au bord de la mer, Damien et son épouse cohabitent avec un mystérieux animal et noctambule : une fouine. Dans le grenier, 160 mètres carrés sous le toit dont la laine de verre est endommagée et toute l'isolation à refaire. L'assurance de Damien ne remboursera qu'à une seule condition " que la fouine soit piégée et capturée parce qu'elle souhaite que le problème fouine soit éliminé avant de remettre la maison en état. " Gilbert, le piégeur de fouines pose des pièges dans le jardin et dans la maison. Bénévole, c'est un spécialiste. Les pièges sont en place mais la fouine, rusée, ne se laissera pas attraper aussi facilement : trois semaines plus tard, toujours rien !

Quand 100.000 étourneaux envahissent chaque soir depuis 20 ans la même raffinerie de pétrole, le dernier recours est " l'effarouchement ". L'effaroucheur s'appelle Paul Lefranc. Ses armes sont des rapaces dont la mission est d'attaquer les étourneaux. Pour la sécurité du site et le confort des employés, Paul Lefranc, ses collègues fauconniers et leurs huit buses ont cinq jours pour réussir à obtenir le départ définitif des étourneaux.

A Borest, près de Senlis et de l'Aéroport de Roissy, le Maire a déclaré la guerre au renard. Les poules de sa conseillère ont été exterminées, des dégâts et des maladies pourraient s'étendre. Pour venir à bout de ce problème, le Maire a fait appel à Michel Le Normand, chasseur et lieutenant de louveterie. La traque s'effectue alors depuis les voitures. " Les renards, on va les chercher principalement en bordure de village. Curieusement, la nuit, ils aiment bien se rapprocher des habitations. Dès qu'il y a des hommes, il y a de la nourriture et ils viennent chercher la nourriture. " Il y aurait 10.000 renards dans l'Oise, 3000 d'entre eux sont prélevés chaque année par les lieutenants de louveterie.

LIENS UTILES :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - Page sur la destruction des animaux nuisibles et la louveterie

@nnie
Revenir en haut Aller en bas
http://revedelicorne.over-blog.fr/
 
peanut chiot martyrisé en australie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mes bebe chiot juste les deux petits noir a vendre
» Démangeaisons nocturnes chiot
» Vivre en Australie
» mon chiot timou
» Australie : déjà mère de 12 enfants elle accouche de quintuplés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REVE DE LICORNE :: Aides :: ***Pétitions, mails ou lettres à envoyer, etc.-
Sauter vers: