REVE DE LICORNE
Bienvenue sur le forum Rêve de licorne


SVP merci de ne pas oublier votre présentation.

REVE DE LICORNE

SAUVETAGE DE NOS AMIS LES ANIMAUX PAR PETITES ANNONCES, PROTECTION ET INFORMATIONS MALTRAITANCE.
 
AccueilLerêvedeLicorneFAQS'enregistrerConnexion
Membres de l’Association Unicorn's Dream venez voir ce qui vous est réservé gratuitement http://www.revedelicorne.net/t5756-vous-aimez-votre-association-elle-vous-aime-aussi


Partagez | 
 

 LETTRE A AIR FRANCE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Licorne
Fondatrice Licorne
Fondatrice Licorne
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17278
Age : 61

MessageSujet: LETTRE A AIR FRANCE   Mar 07 Avr 2009, 18:44

envoyer le courrier aux destinataires suivants :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien],pascal.poinsot@cceaf.fr, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mesdames, Messieurs ,

Nous avons appris récemment que le comité d'entreprise Air France que vous représentez, subventionne en fin d'année des spectacles produits par des cirques mettant en scène des animaux sauvages.Nous vous écrivons pour vous faire part de notre opposition à l'utilisation des animaux dans les cirques qui, comme d'autres pratiques d'un autre âge (corrida, chèvres précipitées d'un clocher, ânes bâtonnés à mort, etc.) sont indignes d'être publicités, et encore moins utilisés dans le cadre de spectacle de fin d'année ou de nombreux enfants sont présents, avides et curieux comme tous les enfants de découvrir ces animaux. Nous estimons que vous avez une autre vocation que celle de faire de la publicité et de vous rendre complice de ce genre de prestation où les animaux présentés ne sont que les esclaves des caprices de quelques-uns.
Vous etes détenteurs du label " ecocit" pour un CCE citoyen, et nous vous en félicitons .Avoir une démarche citoyenne et responsable n'est pas compatible avec la subvention de spectacles utilisant les animaux sauvages.Il est de la responsabilité des adultes d'éduquer les enfants dans le respect de la vie sauvage et animale.Nous comptons donc sur votre prise de conscience pour que l'année prochaine ce genre de spectacles soit supprimé de votre catalogue.Tant que ces cirques vendront leurs places, les animaux sauvages en feront les frais.C'est tout simplement une réalité économique, ces cirques proposent les numéros qui rapportent de l'argent:
Boycott des numéros avec animaux = boycott des recettes = boycott de l'utilisation des animaux sauvages.L'équation est simple!

Voici quelques liens qui malheureusement illustrent cette triste réalité , mais si vous prenez la peine de faire des recherches sur Internet, vous constaterez par vous même qu'ils en existe des centaines.
L'actrice Américaine Angelica Huston elle même, dénonce pour l'organisation PETA, la maltraitance des animaux utilisés dans les séries ou dans les films à Hollywood...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le dressage : Le dressage "en douceur" n'existe que dans la mesure où celui-ci correspond à un mouvement naturel de l'animal, or, la concurrence entre les cirques étant particulièrement importante, les numéros sont de plus en plus complexes et correspondent de moins en moins à des dispositions naturelles de l'animal (éléphant sur 2 pattes, ours sur des patins à glace, etc) et cest précisément cette transgression des aptitudes naturelles qui oblige les circassiens à faire appel à la violence. Les témoignages sont nombreux en la matière :
"Le lendemain, je les (éléphants) attendais de pied ferme, fouet en main, et ils arrivaient. L'animal de tête marquait un temps d' arrêt avant d'entrer en piste. Il me jaugeait de haut en bas et jetait un regard circulaire sur le chapiteau vide. Il comprenait très vite que l' explication entre eux et moi, sans témoins, allait être orageuse, et allègrement, ils pénétraient en piste. Résultat : ils travaillaient comme des petits anges. Comment les punir ? ..." (Jean Richard - Ancien directeur de Pinder - "Mes bêtes à moi",
1966)

"Si on se doutait des cruautés du métier, tous nos numéros seraient interdits, ..." (Harry Collins)

"Il faut trouver mieux à chaque fois. Cest la compétition pour de l'argent, c'est l'escalade vers l'horreur" (Paul Leroyer).

Une misère physiologique pour chaque animal prisonnier : Les pays scandinaves ont interdit les animaux sauvages dans les cirques, l'Inde et l'Autriche s' apprêtent à en faire de même, parce que le cirque ne peut offrir aux animaux un espace et des conditions compatibles avec les impératifs biologiques des espèces concernées (milieu, groupe social, espace, etc). Les sources de souffrances et de frustrations sont nombreuses, et nous ne pourrions toutes les citer. Enfermés dans des cages-remorques exiguës, ils n' en sortent que quelques minutes par jour, pour exécuter leur numéro. Les transports répétés dans des camions inadaptés occasionnent stress et blessures. Les ménageries (conçues de sorte que les animaux soient toujours visibles) enlèvent aux animaux toute possibilité de repos et de défense face à l' agitation et aux agressions extérieures. L'assujettissement complet qui constitue leur
quotidien les conduit à un état de détresse et de dépression, qui se traduit par des comportements stéréotypiques (balancements ou va-et-vient incessant) et que l' on peut, selon les zoologues, apparenter à la folie humaine.

De l'anti-pédagogie : Une triste vitrine néocolonialiste perdure sous les chapiteaux, où l' exotisme (chameau, éléphant, lion, etc) se soumet au dompteur et au spectateur. Que perçoit l' enfant de cette leçon ethnocentrique que proposent les cirques ? Le mélange d' espèces de milieux différents, leur présentation dans des postures inadaptées, dans un milieu artificiel et une relation "animal-humain" faussée donnent à l' enfant une vision erronée du monde animal.

L'avenir : Il est de notre devoir de poser un regard nouveau sur l' animal de cirque. Pour lutter efficacement contre cet esclavage, nous encourageons le public à privilégier le nouveau cirque (cirque du soleil, cirque Plume, cirque Imagine, etc) qui allie la beauté du spectacle et le respect de la vie de façon éclatante.

Nous espérons que vous comprendrez le fondement de notre démarche, et que vous accepterez de ne plus cautionner ce genre de spectacle (en privilégiant le cas échéant les spectacles des nouveaux cirques).

Dans l'attente de vous lire, nous vous prions de croire en nos salutations les plus respectueuses.
Revenir en haut Aller en bas
http://revedelicorne.over-blog.fr/
 
LETTRE A AIR FRANCE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lettre ouverte à M. Haddaoui et à qui de droit
» petite lettre au père noël
» Signification de la lettre sur la coque des navires ?
» Lettre ouverte à ZEROUAL
» Envoyer une lettre recommandée depuis la poste.fr.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REVE DE LICORNE :: Aides :: ***Pétitions, mails ou lettres à envoyer, etc.-
Sauter vers: